Pièces détachées

Publié le par ,,,Instantanés sourires

pieces-detachees.JPG

Le premier jour il perdit

Une partie de son audition.

Donc, une oreille s’envola au vent.

Un soir un genou grinça,

Grinça si fort qu’il fallu

Dévisser la rotule

Qu’on jeta aux orties.

Une nuit son œil fondit

Il était devenu myope.

Depuis longtemps poils et cheveux

Avaient disparu.

Plus de raie sur le crâne.

A quoi sert une raie, s’il n’y a rien à séparer ?

Successivement il leva le coude

Qui n’existait plus,

Tourna sa langue dans sa bouche

Et s’aperçut qu’il était édenté,

Le mardi il eut le souffle coupé

Et ses poumons coulèrent en un liquide verdâtre.

Jusqu’au jour où il perdit

La tête.

Et là, force pour lui

Fût de rendre l’âme.

 

 

 

 

 

Publié dans La mort

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article