La grande trilogie de la vie: le feu (1)

Publié le par ,,,Instantanés sourires

triskell  

Où l’on apprend que les voyages, voyages…

 

 

 

 

Léon sent bien qu’il s’agit là de son dernier voyage. Il vient d’être élu sénateur, ce qui était pour lui l’aboutissement d’un long parcours chaotique. Après l’armée il était revenu au pays, s’était installé comme maréchal-ferrant, mais avait vite déchanté devant la diminution du nombre de chevaux. Après la révolution estudiantine, il était parti pour le Larzac. Les chèvres et brebis ne lui réussissant pas plus que les chevaux il avait pris le départ pour un voyage initiatique au Népal. Il avait rencontré des cracheurs de feu, des gobeurs de verre, des charmeurs de serpent, puis des danseuses lascives. Ah ! Les danseuses lascives de Chandernagor ! Plus tard, il s’était pris d’amitié pour un chauffeur de locomotive avec qui il avait traversé le continent. Puis, lassé, il était revenu à Kergloëz, où sa grande connaissance du monde lui valut un poste d’adjoint à la culture, avant d’être enfin élu maire, puis dernièrement, sénateur.

 

 

feu-1.JPG

 

 

à suivre...

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Trilogie

Commenter cet article

cafardages.over-blog.com 20/10/2010 22:14


amitié avec un conducteur de loco pour un train de sénateur


Danièle 20/10/2010 21:44


C'est la carte qui était dans le garage!!!


,,,Instantanés sourires 21/10/2010 03:45



Tu n'es pas obligée de dévoiler mes secrets de fabrication...