L’être intérieur (9)

Publié le par ,,,Instantanés sourires

pluie.JPG

 

Parfois l’être intérieur voudrait bien plagier

Il pleut…Il pleure…

Mais il se reprend.

Pleurer ? Moi ? Jamais !

Et donc il s’assoit sur les banquettes mouillées

Se trempe le pantalon

Prend froid car la serveuse tarde à venir

Attrape un rhume

Et a les yeux rouges.

Mais il est comme ça, l’être intérieur,

Jamais exprimer

Dès qu’il voit un sentiment, une émotion

Une sensation, une tristesse, une faiblesse

 Il prend son goudron et sa plume

Et les englue tout au fond.

Bien sur ça sent un peu mauvais

Ce vieux marigot au fond de lui.

Alors il prend son mouchoir

Et dans un grand klaxon

Informe tout le monde de son mal être

Et de sa solitude.

 

 

 

Publié dans L'être intérieur

Commenter cet article

valerie 15/11/2010 13:44


L'être intérieur, il va nous filer son virus!

"Son goudron et sa plume...", c'est rigolo! Comme dans Lucky- Luke
I'm a poor lonsome cow-boy

Des cow-boys en Bretagne, ça m'étonnerait!


,,,Instantanés sourires 15/11/2010 23:03



Y a des vaches, faut bien les garder...! Mais on est modernes, alors on met des pot zaout... (orthographe non
garantie...) qui sont des gardiens électriques...