L’être intérieur (7)

Publié le par ,,,Instantanés sourires

canon.JPG

 

Parfois l’être intérieur a des idées de grandeur

Des rêves mégalo,

Des sentiments d’invulnérabilité.

Il pète un câble,

Se tord un neurone

Et se prend pour Antonin Artaud,

Il se blesse au petit doigt gauche

Et il s’imagine blessé

D’amour à mort !

Il pose son cul sur le fauteuil de son bureau

Et, par sa simple inertie,

Se croit en résistance

Face au mouvement du monde.

Il défile, il sloganne, il agite drapeau

Mais il a peur dans son ventre

D’une révolution

D’une vraie révolution

Avec son cortège de sang et de feu.

Il rouille sur place.

 

 

 

Publié dans L'être intérieur

Commenter cet article

valerie 31/10/2010 02:02


Tu rejoins facebook et tu t'inscris à

"Tuer le capitalisme par la révolution de l'amour..."
Tout un programme...