L’être intérieur (5)

Publié le par ,,,Instantanés sourires

brouillard.JPG

 

Parfois l’être intérieur doute

Un mot brouillardeux

Un usage cocasse

Comme une asyndète ou une hypallage

Argumentative

Le jargon explose en vol

Les chakras s’épanouissent

Et l’évolution karmique

Lui ouvre la conscience linguistique 

Comme le ferait l’écailler à l’huitre.

Transis de cette logomachie

Il pousse la porte de la grande maison

On lui demande si son dossier est complet

S’il a les bulletins, les avis, les demandes

S’il a bien rempli le questionnaire

Des périodes lacunaires ?

S’il y a des justificatifs à fournir

Nous vous recontacterons.

Et pris de tremblements irrépressibles

Il s’enfuit sans regarder derrière.

 

 

 

 

Publié dans L'être intérieur

Commenter cet article

Danièle 22/10/2010 00:10


Mais tu ne m'as jamais fait part de ton sentiment par rapport à ce que j'ai Dit...


Danièle 21/10/2010 23:12


Tu ne comprendras jamais les "philosophes"... Et tu n'accepteras jamais
de ne pas être seul à avoir essayer de le devenir... philosophe...


Danièle 21/10/2010 21:32


T'es vraiment méchant quelques fois!


Danièle 21/10/2010 14:19


Et puis, cela a l'air de t'étonner que je puisse penser et réfléchir!!! (d'où-tu sors cela, toi?)


Danièle 21/10/2010 14:17


... Pardon "envolées"... Cela fait moins constipation!